Afrique du Sud : le bilan de l’explosion d’un camion-citerne s’est alourdi à 15 morts

Le bilan de l’explosion samedi d’un camion-citerne de gaz, près de Johannesburg s’est allourdi à 15 morts selon le ministre sud-africain de la Santé, Joe Phaahla.

Très tôt samedi, en cette veille de Noël, le camion s’était retrouvé coincé sous un pont dans ce quartier résidentiel de Boksburg, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Johannesburg. Les habitants de cette petite banlieue habituellement très calme, sont encore sous le choc.

Jean Marie Booysen, raconte : “Je suis montée à l’étage pour prendre ma tasse de thé et j’ai vu d’immenses flammes, j’ai cru qu’une maison était en feu. J’ai immédiatement appelé les pompiers et ils ont répondu, “non madame ça va, nous envoyons quelqu’un, c’est bon, les secours sont en route”. Et après cela, les mauvaises nouvelles se sont enchaînées. Je connais deux enfants parmi les victimes, une fille de 16 ans et un garçon de 25 ans, qui venaient tondre ma pelouse tous les week-ends, ils ont été carbonisés, ils sont partis, ils sont morts.

William, habitant du quartier, a fuit juste à temps :”Je pense que j’étais à 50 mètres de la scène, et, à la troisième explosion, j’étais à environ 400 mètres, et là où nous nous trouvons, la plupart d’entre nous ont été brûlés dans le dos. Vous pouvez même voir certaines des pierres du chemin de fer, qui ont été projetées ici par la puissance de la détonation.

Des vidéos amateur circulant sur les réseaux sociaux montrent l’explosion d’une énorme boule de feu sous le pont.

Le camion-citerne était vraisemblablement trop haut pour passer à cet endroit. Il était rempli de 60 000 litres de gaz GPL, utilisé notamment pour les fours et cuisinières, et arrivait du sud-est du pays, a ajouté le porte-parole, précisant que son conducteur blessé a été hospitalisé.