FOOTBALL/Idriss Diallo (Président de la FIF): “Nous n’allons pas au CHAN pour figurer…”

“Nous n’allons pas au CHAN pour figurer. Nous avons mis l’équipe dans les conditions de la sélection A et nous avons dit aux joueurs d’aller le plus loin possible et gagner cette compétition”, a fait savoir Yacine Idriss Diallo, le président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), à l’occasion du déjeuner de nouvel an qu’il a offert à la famille du football ivoirien, ce vendredi 6 janvier, dans les jardins de l’institution qu’il dirige. Par ailleurs, le patron du football ivoirien à inviter tous les auteurs du ballon à évoluer en synergie pour le bonheur de leur discipline. “Je voudrais vous engager à m’accompagner. En huit mois, nous avons essayé de poser les bases. Tout ce que nous faisons, c’est dans l’optique de remettre le football ivoirien aux devants de la scène. C’est pourquoi, la saison prochaine, nous allons mettre tout en œuvre pour ramener les clubs dans leurs régions respectives. Car ce n’est pas normal que le championnat de Ligue 1 se joue dans un seul stade à Abidjan”, a-t-il poursuivi. Pour Malick Tohé, premier vice-président du Comité Exécutif de la FIF, “nous devons fédérer nos efforts pour la relance du football ivoirien”. Dié Fidel, le président de la mutuelle des agents de la FIF n’a pas manqué de relever les avancées notables au niveau des conditions de travail depuis l’arrivée de Yacine Idriss Diallo et son Comité Exécutif. “Même s’il est évident que nous souhaitons le meilleur, il faut reconnaître que nos conditions salariales ont été améliorées et nous adressons toute notre reconnaissance au président Idriss Diallo”, a-t-il précisé.

Les présidents d’honneur de la FIF René Diby et Jacques Anouma ont rehaussé de leur présence cette cérémonie.

Joseph Kini

Reendex

Must see news